• tout de suite mise au point . Vous n'aurez pas de photos hier j'ai fait une mauvaise manip et tout a disparu sans espoir de recup
    voilà le compte rendu

    Dimanche 8 juin 2008

    arrivé au Monastier/gazeille à 15h30 j'étais parti de chez moi à 8h30 pour 580km
    Chambre d'hote honnete sans +
    Diner le soir à la pizzeria d'une savoyarde très copieuse
    Dans l'établissement j'ai rencontré un couple de parisiens pas habituer à randonner. Ils arrivaient du Puy et trouvaient ça un peu dur. Je leur souhaite bien du plaisir pour le reste
    après le repas dodo à 8h30

    Lundi 9 juin 2008

    Monastier - landos = 30km petdej= 7h30 départ= 8h
    Grosse descente pour atteindre la gazeille et remonter le versant opposé le sentier est trans formé en cours d'eau du fait des grosses pluies.
    petit village de courmarès et st martin de fugères tout en montée
    descente de 250m pour arriver à la loire au Goudet. Très joli village
    Quelques accidents de terrain et arrive le Bouchet st Nicolas. Descente tranquille vers Landos ou
    je trouve le gite communal.
    L'employé communal me dit que la chambre est en cohabitation avec une dame ????
    Un cas : elle possède son ane et ne voyage qu'avec lui. Elle fait beaucoup de randos toujours accompagnée de Marcel. C'est une savoyarde très maigre, taillée pour la montagne, que du muscle. Je n"ai pas connue calamity jane mais elle devait lui ressembler ( en + elle fume la pipe)
    Elle est partie 2 mois de chez elle après stevenson elle va ecumer les drailles des cévennes
    Je vais diner dans le petit restau très couleur locale. Pas cher et sympa
    L'orage gronde et la pluie tombe c'est pas grave je suis à l'abri

    Mardi 10 juin 2008

    landos - chaudeyrac hotel de france = 38km départ 7h30 . 9h de marche

    tranquille jusqu'à Jagouas. Là j'ai perdu la trace et suis parti trop à droite. Corection de la trajectoire et 3km en +
    Arquejol grosse descente et remontée ensuite dans un chemin très boueux. Beau point de vue en haut.
    J'arrive à un endroit ou le chemin est détourné vu l'erreur de ce matin, je ne prends pas le risque
    d'aller outre les recommandations et je suis la déviation qui fait arriver à Pradelles par la route
    soit encore 3km de +
    traversée de Pradelles très beau village un peu médiéval
    Le chemin continue facile jusqu'à Langogne gros bourg sans intéret
    J'attaque le Gevaudan par une bonne montée, au bout de la descente qui suit franchissement d'un ruisseau et arrive st flour de mercoire.
    Traversée des marécages qui ont perturbé Stevenson ce n'est pas facile mais ça passe
    Saque-rousse puis Fonzillac et Fonzillic ou une dame m'indique que le chemin de l'hotel est fléché car à l'écart du GR
    J'arrive un peu crevé mais encore une fois juste avant l'orage qui se déchaine 1h après mon arrivée
    ce soir au menu : soupe au choux (complète, un vrai repas à elle seule)
    rosbif + champignons de saison (pleurotes et mousserons) l'hotelier est grossiste en champignons
    fromage

    Mercredi 11 juin 2008

    Levé 6h30 petdej=7h1/4 chaudeyrac-la bastide -puylaurent 28km
    Léger brouillard et soleil au-dessus. Montée dans la foret puis descente sur Cheylard-l'évèque
    joli village un peu sauvage. Je pense que l'hiver doit etre long
    Remontée dans la foret et descente vers le chateau en ruine de Luc . Mangé un bout devant la mairie en compagnie de 3 dames de la région de Vienne que je vais retrouvée à l'étape
    je me dépèche : L'orage menace
    long chemin le long de l'Allier et de la ligne de chemin de fer
    arrivé à 14h30 et installation à l'étoile qui est dans tous les guides
    là je m'aperçois que c'est trop cher
    44€ pour une chambre sans chauffage et avec des courants d'air , sanitaires communs
    J'ai regardé les prix des hotels 1/2 pension pour 37€ les gites exagèrent
    repas du soir : potage , choux-fleur froid et salade verte , couscous poulet , fromage et dessert
    j'ai rencontré + tard des gens qui sont passés le lendemain, ils onts eu les restes de poulets et les légumes du couscous . Apparemment rien ne se perd!!!!!
    détails de l'assemblée du soir : les 3 dames vues le midi
    2 lyonnaises
    1 couple de montélimar
    1 couple d'avignon (l'homme a tout vu et tout fait)
    1 jeune de Maison-alfort
    9h au lit : j'ai dormi en sweat et survet il fait froid et le vent passe par les interstices des fenetres

    Jeudi 12juin 2008

    petdej = 7h départ = 7h30 la bastide-mont-lozere 34km 900M+ 700M-
    au début suivi de l'Allier jusqu'à Chasserades et le viaduc de Mirandol, j'ai suivi la ligne de chemin de fer jusqu'à Estampes
    Montée de la montagne du Goulet pour atteindre 1420m soit~450m+ . Chemin de foret et descente en passant devant les ruines de Serremejean le Lot prend sa source à coté.
    Je suis un petit ruisseau qui est le bébé Lot
    Remontée pour atteindre les Alpiers puis descente sur le Bleymard là surprise le gite n'est pas ici
    mais au mt lozère. Encore 450m à monter
    Le gite et les gens qui s'y trouvent sont très sympas
    diner : potage , aligot saucisses locales , salade, creme+ banane
    très bien

    vendredi 13 juin 2008

    mt lozère-pont de monvert 12km pour tout le monde 28 pour moi!!!!!!
    départ à 7h 15 après un copieux petdej
    J'arrive au mt Finiels à 1700m (point culminant de la lozère) dans les nuages , le froid et le vent
    visibilité très réduite alors je perd la trace. En descendant les nuages sont moins denses et j'aperçois un draille en bas, je sais etre dans la mauvaise direction mais je me dit que je vais contourner et retrouver le sud . Grosse erreur je fais toujours de l'ouest, là je reviens sur mes pas décidé à reprendre au point de départ de l'erreur. En cours de route je me dit que c'est idiot de faire tant de chemin et prend la décision de rejoindre le sud à la boussole et je franchis le massif . Là je trouve la bonne draille cote sud mais ~ 3km à droite. Je marche donc vers la gauche et au bout d'1h de marche, je retrouve la trace du GR (ouf!!!)
    Descente vers le pont de montvert via Finiels, longue mais facile.
    En chemin j'ai doublé calamity jane et marcel je lui dit que c'est bizarre qu'elle soit devant moi alors qu'elle était derriere et que marcel ne marche qu'à 3,5km/h
    Elle m' avoue qu'elle a ete chercher son véhicule et sauté un bout de chemin
    Je m'installe à l'hotel des sources du Tarn il n'y a personne mais les clés sont sur le comptoir, tranquille
    Ce soir très bon repas: potage d'oseille avec de la creme
    roulé de saucisses locales aux herbes + salade
    filets de truite et grattin de courgettes
    gateau local et creme anglaise

    Samedi 14 juin 2008

    pont de montvert- st julien d'arpaon 35 km
    Départ 7h15 tout de suite une bonne montée réchauffe bien
    Un peu de ligne de crete et je redescend de l'autre coté de la foret
    Au col de la planette à G 1400m vres le col du sapet 1110m
    Vers midi je retrouve marcel et sa maitresse, elle me dit avoir campé dans la foret. Après un petit en cas je continue sur cette ligne de crete d'ou la vue est magnifique
    A un endroit je prend la variante GR68 qui reste dans les hauts, je n'ai pas envie de descendre vers Cocurès et Bédouès
    Descente sur Florac assez cassante, je traverse le bourg en espérant trouver un opticien j'ai cassé mes lunettes ce matin, manque de bol : fermeture exceptionnelle
    Après Florac le chemin emprunte le tracé de l'ancienne voie de chemin de fer en suivant la Mimente. Ce que j'ai vu ce matin d'en haut je le voie d'en bas
    J'arrive au gite , le mr sympa me dit qu'il va essayer de reparer mes lunettes ça tient la soirée
    bon diner : assiette de charcuteries locales et maison (je ne peux m'empecher d'en prendre)
    lazagnes à volonté
    fromage
    gateau au chocolat et un autre genre baba au rhum
    très bien

    Dimanche 15 JUIN 2008

    st julien d'arpaon - pont de burgen 33 km
    en partant, le patron me dit de ne pas prendre la voie normale et m'indique un raccourci évidemment je l'écoute et me voila parti vers le col du sapet après ~ 400m de montée je fais 1/2 tour et retourne prendre le chemin normal bénéfice = 400m+ et - pour rien + 4km
    J'arrive tranquille à la gare de Cassagnas
    Longue montée dans la foret ou des coupes de bois ont ete faites depuis peu donc les traces ne sont pas évidentes mais fait exceptionnel je ne me perd pas
    En haut la vue est très belle sur la barre des cévennes et le mt aigual
    Arrivé au col de la pierre plantée puis la serre de la can et st germain de calberte vraiment magnifique
    descente jusqu'au pont de burgen un peu à l'écart du chemin . C'est un gite un peu sommaire au milieu d'anglais et de hollandais. La douche est froide je le dis à la proprio elle se rappelle qu'elle a oublié de mettre une autre bouteille de gaz (c'est vivifiant)
    Avec joie au repas il y a une bande de français lorrains et lyonnais
    au menu: quenelles et sauce aux girolles de la foret
    boeuf en sauce et pates
    fromage blanc et fraises

    Lundi 16 juin 2008

    pont de burgen-st jean du gard 24km

    départ 6h30 peut etre un jour je ferais attention
    Je pars d'un bon pas et au bout d'un moment je rencontre la patronne du gite avec 2 anes qui me demande ou je vais.
    Elle rigole un grand coup? je n'ai pas regarder le topo et je pars vers Miallet
    Demi tour , je l'aide à faire avancer les anes + vite enfin 4km en rab
    Il se met à pleuvoir des cordes, pour la 1ere fois je met la cape et je décide vu le temps bouché de ne pas monter deans les hauts mais de suivre la rivière jusqu'à st jean du gard
    A 11h45 je suis arrivé et cherche un opticien , il est transferré à Anduze
    A 13h bus pour Alès, 14h34 train pour Langogne , bus pour le Puy , 1 h d'attente et bus pour Monastier
    voila c'est fini je vais pouvoir faire réparer mes lunettes
     














    votre commentaire

  • votre commentaire
  • je pars dimanche "faire" le chemin de stevenson qui commence au Monastier/ gazeille et se termine à Alès

    soit ~ 250 km commentaires et photos au retour


    votre commentaire
  • samedi 26/4

    levé 6h30 petdej 7h30 = steack tartare (cuit pour les français) tour du bateau RAS. Nous sommes environ au large du Portugal, demain 1er lancer

    A midi soupe garnie et 2 saucisses.

    Je vais à nouveau profiter du calme de l'avant, c'est vraiment le meilleur endroit. Une autre bande de dauphins croise notre route. On glande jusqu'à l'heure du repas = cote de porc choux fleurs . 2 films et au lit beau temps le bateau nous berce gentiment.

    dimanche 27/4

    levé 7h petdej 7h30 = omelette + bacon

    Amorçage des flotteurs US il faut passer un aimant dans la fenetre reset et après 3à4' ils se gonflent

    Principe : passent une journée à 2000m de profondeur et remontent pour envoyer les données au satellite

    Nous avons lancer une XBT avant Madère soit à 33° N

    nous alternons les sondes une XBT qui descend à 750m et mesure la t° et une XCTD qui normalement va à + de 1000m à 12nds comme nous allons l'allure la - rapide à 20 nds elles ne vont qu'à 800m dans le meilleur des cas

    Déjeuner = canard frites puis la toujours glace à l'aspect artificiel

    Nous profitons du tel portable qui passe bien au tarif européen, Madère est à  ~ 10 miles dans notre est

    Croisé un bateau du meme armement le monté-sarmiento clone du notre

    2ème lancer à 32°30 N c'est parti !!!!!!

    Ce soir au diner espèce de hamburger avec du porc, de la sauce , des oignons et une feuille de salade

     

     

     

     

     

    lundi 28/4

    levé 4h 1er lancer XCTD j'ai du faire une erreur après le lancer impossible de renommer le fichier et plantage. Ctrl-alt-suppr et c'est reparti

    petdej à la française café , pain , margarine pour le régime

    à midi = soupe de champignons , filets de canard panés pdt à l'eau

    quart de l'après-midi RAS sauf le soleil qui chauffe de + en + nous nous situons ~ au large de la Mauritanie. Demain le Cap Vert   mais comme Madère nous passerons à l'ouest sans visibilité

    diner = foie bien cuit avec purée pdt et oignons . Nous avons bu une bière et discuter avec un jeune allemand qui aime la France et s'interresse à notre mission

    Douche et au lit

    mardi 29/4

    levé 4h. Hier j'ai demandé au stewart du café pour la nuit c'est

    + sympa . Denis s'en fout mais pas moi!!!!!

    petdej = omelette jambon

    déjeuner = soupe de légumes et poisson pané avec mélange

    de légumes. A 14h le Cap-Vert nous bordons Santo Antao

    Après nous changeons de cap du 206 nous venons au 199

    pas de problèmes particuliers tout se passe bien. diner = poulet sauce , pdt ou riz

    Lancement cette nuit du 1er flotteur US à 1h

     


    votre commentaire
  • quelques détails du Monté-Pascual : long= 272m  ,large= 40m ,haut= 35m au-dessus de la ligne de flottaison  moteur Sulzer corée de 62240 cv   5500 containers à bord dont 1500 frigos  3 moteurs de 8000cv avec des génératrices electrique 1 de 5000cv avec aussi un génératrice

    jeudi 24 avril

    Nous devions appareiller à 6h45 nous y sommes et la valse des grues continue. Nous aurons du retard. A 8h30 largage des amarres . Visite à la passerelle, le départ est toujours un grand moment.

    8h15 pet dej (servi de 7h30 à 8h30 ) 11h45 déjeuner (11h30 à 12h30) potage exotique , poulet roti brocolis et frites , ice cream synthétique et chocolat liquide en bombe. Denis fait une sieste , je fais 3 fois le tour du bateau ça fait un bruit pas possible . Montage des ordis dans la cabine Suez qui nous est réservèe.

    Retour à la cabine Denis s'attaque à Age of Empire et moi à word

    17h diner = poivrons farcis et du thé à boire (pas génial)

    Après manger nous regardons 2 films du dde : l'ames des guerriers et bienvenue chez les chtis . Après dodo

     

    vendredi 25 avril

    7h douche 7h45 petdej = saucisse + oeuf frit

    Installation des cables avec déroulage complet du touret pour éviter un courant induit. A Anvers nous avions installé le cable du gps c'est + facile à quai

    déjeuner = poisson pané pdt , salades diversses

    Révision du protocole de lancement , essais , tout est ok

    descente sur la plage ar des flotteurs US prets à etre mis à l'eau

    Je vais à l'avant c'est un lieu de calme et tranquillité. Diner à 18h = roti de dinde carootes et pdt en robe des champs fromage et fruit

    Après le repas tour du bateau , 4 dauphins coupent notre route mais ne jouent pas avec le bulbe je pense que notre vitesse est trop grande : 21 nds

    dodo à demain

     


    votre commentaire