• vendredi 28 novembre 2008

    roscoff - prat Bihan 30 km

    santec

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le pont de Guillec

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Moguériec

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    la cote jusqu'à prat-bihan

    commune de Plouescat

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    port de Poulennou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    arrivée à Prat-Bihan

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    votre commentaire
  • lundi 24 novembre 2008

    départ vers 10h du Yaudet arrivée à 14h30 à st michel en grève.

    Je suis en colère , j'ai retenu mon hébergement alors que je serai arrivé sans problème à Locquirec,enfin ce n'est pas grave!!!!!

     

     

    le yaudet

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    toujours le yaudet

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    mardi 25 novembre

    pet dej 7h45 départ 8h20  st michel en grève - Plougasnou

    Arrivé à Locquirec à 10h30 je rencontre un Mr qui marche, il me dit qu'il est du village on discute parcequ'il a bien connu un ancien client de Rungis etc,etc.......

    La cote devient un peu plus difficile jusqu'à Plougasnou en + le centre ville est au bout d'une bonne grimpette

    Je renonce au gite prévu et m'installe à l'hotel de la presse comme son nom l'indique à coté de la librairie. Un Mr très gentil, bonne adresse.En + il me permet d'utiliser la petite cuisine qu'il utilise pour le matin : super!!!!!

    st michel en grève le matin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    maison bizarre à ste efflam

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    arrivée à Locquirec

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    en repartant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    en repartant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les sables d'or

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    la mer entre dans un trou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    beg an fry


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    beg an fry

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    arrivée à Plougasnou la mer brasse un peu

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    mercredi 26 novembre

     

    Plougasnou - Morlaix

    départ 8h15 , arrivée 16h

    Beau temps au départ , nuageux, puis bruine en fin de parcours.

    La presqu'ile de Primel fait partie des plus beaux endroits de cette étape

    Plougasnou place de l'église le matin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

    Dans les

    champs de

     légumes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Primel Trégastel

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    encore la presqu'ile

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    curieux assemblage de rochers

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    beau manoir dans les baies

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dourduff en mer

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Jeudi 27 novembre

    Morlaix - Roscoff (le Palud)

    Depart 8h15 après avoir fait mon petdej, le proprio est passé se faire payer, pas trop cher heureusement son gite sert aussi d'hebergement pour des femmes un peu déboussollées par la vie.

    Un peu monotone pour sortir de la rivière de Morlaix plus sympa après st paul de léon - roscoff beaucoup de choux-fleurs et d'artichauds


    rivière de Morlaix

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    c'est plus facile quand c'est écrit

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    pointe de Carantec

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    pont de la corde

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    vue du pont de la corde vers les terres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le pont d'un peu plus loin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    chateau à St paul de léon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    la cathédrale de loin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    belles maisons dont cette maison ronde originale entre st paul et roscoff

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    port de Roscoff le ferry attend de partir

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    le vieux port de Roscoff

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    votre commentaire
  •  

     

    30 aout  départ de montparnasse 7h45

    Tgv sans histoire jusqu'à Tarbes.Départ vers Montrejeau dans l'omnibus de Toulouse à la 1ère gare arret. 1h après on nous dit qu'un arbre est tombé sur le train précédent , la sncf met tout en oeuvre pour qu'un bus vienne nous prendre(~40 personnes ) 2h30 plus tard le bus arrive!!!!!

    18h30 arrivé à destination comme il est trop tard, je prend un taxi pour Fos.La dame très gentille me dépose devant le gite du moulin.Je vais faire des provisions de bouche et vais diner dans le seul resto de la ville tenu par des anglais pas terrible.

    De retour 2 jeunes sont là . 2 pompiers de Caen et Lisieux, ils ont décider de faire le gr 10 jusqu'à

    Ax les termes, je leur dit que ça me parait beaucoup ils décident d'aller jusqu'à Auzat (c'est mieux)

    1er septembre Fos - refuge de l'étang d'Araing +1600m - 200m

    Départ vers 7h45 avec mes 2 nouveaux amis.Ca monte nous traversons Melles célèbre pour la libération des ours puis Labach et nous montons dans la foret

    Les nuages sont très bas et très vite nous sommes dans la purée.Des gens qui descendent

    nous mettent en garde sur les erreurs possibles en haut (bien precieux conseils)vers 16h arrivé au refuge du CAF, sympa nous sommes seuls . Le temps de boire une bière de voir un peu la carte pour demain,la pluie arrive ça ne fait rien l'abri est bon!!!!

     

    2 septembre  lac d'Araing - heyllie d'en haut + 200m - 1200m

    Nos chemins se séparent. Mes copains sont en autonomie ils partent sur le gr10 via les cabanes , je suis tributaire des hébergements donc en général des vallées. Je prends le chemin + tard qu'eux vers 8h30. Aujourd'hui, au moins au départ la visibilité est bonne; ça ne vas pas durer

    belle vue sur le Crabère.Descente tranquille malgré une rencontre avec 3 patous c'est normal j'étais au milieu des brebis   traversée des vestiges de la mine de plomb et cuivre arrivée au gite d'étape de heyllie

     

     

    3 septembre  Heyllie - Sentein  + 700m  - 1000m

     

    Départ à 7h30 beau temps j'ai pris la variante vers Bonac le gite ayant refusé ma précense je vais à l'hotel de Sentein. Très simple ,vieillot,impression de laisser aller . Au final , l'accueil fut excellent, la literie correct, le repas du soir très bien.Il faut se méfier des 1ères impressions.J'ai mangé en compagnie d'un routier d'à coté de chez moi et qui a du remonté jusque là pour faire demi tour.

    Il a été enchanté par la vallée, c'est vrai que ça change du vexin

     

    4 septembre  Sentein  -  Esbintz  + 850m - 400m

     

    La marche à flan de pente ma endommagé la cheville heureusement j'avais dans mon sac une paire de chaussures + légères qui ne me blessent pas . Le problème:elles ne sont pas assez solides pour la montagne , je décide de prendre la route.Descente tranquille jusqu'à les Bordes sur lez puis remontée sur 14km du col de la core en passant par le lac de bethmale

     

     

    au  bout de la descente je trouve le gite d'Esbintz recommandable à tous de par son originalité et la gentillesse de Guilda

     

     

     

     

    5  septembre Esbintz  -  Aulus les bains  26km

     

    La cheville toujours douloureuse je fais la jonction par la route de la vallée, traversée de Seix, puis Oust et Aulus le gite du presbytère Guilda m'a dit que les instances départementales le boycotte ce n'est pas normal; l'accueil est très bien , les locaux exemplaires et la nourriture délicieuse et abondante en outre le patron est guide il donne de très bons renseignements . Arretez vous chez lui, c'a vaut le coup

     

     

     

    6 septembre   Aulus  -  Vic dessos  + et - 1100m

     

    Le terrain est sec je décide de reprendre la montagne.Montée facile dans la foret, le temps est beau c'est le bonheur sorti de la foret je traverse la route et continue de monter dans les herbages

     

    Au port de caleix je vois des gens qui montent en dessous et je reconnait les silhouettes de mes 2 camarades du départ.Je les attend et nous faisons la descente ensemble

     

     

     

     

    fin du périple nous nous quittons à Auzat, ils vont dormir au camping et rentrer demain sur Ax les termes.Il est 15h tout est fermé je pars donc vers Tarascon/Ariège ou je dois prendre mon train demain


    votre commentaire
  •      samedi prochain départ pour une portion du gr10 allant deFos à Tarascon/ariège

    J'espère que cette fois les photos ne seront pas supprimées.Donc commentaires et photos en rentrant


    votre commentaire
  • tout de suite mise au point . Vous n'aurez pas de photos hier j'ai fait une mauvaise manip et tout a disparu sans espoir de recup
    voilà le compte rendu

    Dimanche 8 juin 2008

    arrivé au Monastier/gazeille à 15h30 j'étais parti de chez moi à 8h30 pour 580km
    Chambre d'hote honnete sans +
    Diner le soir à la pizzeria d'une savoyarde très copieuse
    Dans l'établissement j'ai rencontré un couple de parisiens pas habituer à randonner. Ils arrivaient du Puy et trouvaient ça un peu dur. Je leur souhaite bien du plaisir pour le reste
    après le repas dodo à 8h30

    Lundi 9 juin 2008

    Monastier - landos = 30km petdej= 7h30 départ= 8h
    Grosse descente pour atteindre la gazeille et remonter le versant opposé le sentier est trans formé en cours d'eau du fait des grosses pluies.
    petit village de courmarès et st martin de fugères tout en montée
    descente de 250m pour arriver à la loire au Goudet. Très joli village
    Quelques accidents de terrain et arrive le Bouchet st Nicolas. Descente tranquille vers Landos ou
    je trouve le gite communal.
    L'employé communal me dit que la chambre est en cohabitation avec une dame ????
    Un cas : elle possède son ane et ne voyage qu'avec lui. Elle fait beaucoup de randos toujours accompagnée de Marcel. C'est une savoyarde très maigre, taillée pour la montagne, que du muscle. Je n"ai pas connue calamity jane mais elle devait lui ressembler ( en + elle fume la pipe)
    Elle est partie 2 mois de chez elle après stevenson elle va ecumer les drailles des cévennes
    Je vais diner dans le petit restau très couleur locale. Pas cher et sympa
    L'orage gronde et la pluie tombe c'est pas grave je suis à l'abri

    Mardi 10 juin 2008

    landos - chaudeyrac hotel de france = 38km départ 7h30 . 9h de marche

    tranquille jusqu'à Jagouas. Là j'ai perdu la trace et suis parti trop à droite. Corection de la trajectoire et 3km en +
    Arquejol grosse descente et remontée ensuite dans un chemin très boueux. Beau point de vue en haut.
    J'arrive à un endroit ou le chemin est détourné vu l'erreur de ce matin, je ne prends pas le risque
    d'aller outre les recommandations et je suis la déviation qui fait arriver à Pradelles par la route
    soit encore 3km de +
    traversée de Pradelles très beau village un peu médiéval
    Le chemin continue facile jusqu'à Langogne gros bourg sans intéret
    J'attaque le Gevaudan par une bonne montée, au bout de la descente qui suit franchissement d'un ruisseau et arrive st flour de mercoire.
    Traversée des marécages qui ont perturbé Stevenson ce n'est pas facile mais ça passe
    Saque-rousse puis Fonzillac et Fonzillic ou une dame m'indique que le chemin de l'hotel est fléché car à l'écart du GR
    J'arrive un peu crevé mais encore une fois juste avant l'orage qui se déchaine 1h après mon arrivée
    ce soir au menu : soupe au choux (complète, un vrai repas à elle seule)
    rosbif + champignons de saison (pleurotes et mousserons) l'hotelier est grossiste en champignons
    fromage

    Mercredi 11 juin 2008

    Levé 6h30 petdej=7h1/4 chaudeyrac-la bastide -puylaurent 28km
    Léger brouillard et soleil au-dessus. Montée dans la foret puis descente sur Cheylard-l'évèque
    joli village un peu sauvage. Je pense que l'hiver doit etre long
    Remontée dans la foret et descente vers le chateau en ruine de Luc . Mangé un bout devant la mairie en compagnie de 3 dames de la région de Vienne que je vais retrouvée à l'étape
    je me dépèche : L'orage menace
    long chemin le long de l'Allier et de la ligne de chemin de fer
    arrivé à 14h30 et installation à l'étoile qui est dans tous les guides
    là je m'aperçois que c'est trop cher
    44€ pour une chambre sans chauffage et avec des courants d'air , sanitaires communs
    J'ai regardé les prix des hotels 1/2 pension pour 37€ les gites exagèrent
    repas du soir : potage , choux-fleur froid et salade verte , couscous poulet , fromage et dessert
    j'ai rencontré + tard des gens qui sont passés le lendemain, ils onts eu les restes de poulets et les légumes du couscous . Apparemment rien ne se perd!!!!!
    détails de l'assemblée du soir : les 3 dames vues le midi
    2 lyonnaises
    1 couple de montélimar
    1 couple d'avignon (l'homme a tout vu et tout fait)
    1 jeune de Maison-alfort
    9h au lit : j'ai dormi en sweat et survet il fait froid et le vent passe par les interstices des fenetres

    Jeudi 12juin 2008

    petdej = 7h départ = 7h30 la bastide-mont-lozere 34km 900M+ 700M-
    au début suivi de l'Allier jusqu'à Chasserades et le viaduc de Mirandol, j'ai suivi la ligne de chemin de fer jusqu'à Estampes
    Montée de la montagne du Goulet pour atteindre 1420m soit~450m+ . Chemin de foret et descente en passant devant les ruines de Serremejean le Lot prend sa source à coté.
    Je suis un petit ruisseau qui est le bébé Lot
    Remontée pour atteindre les Alpiers puis descente sur le Bleymard là surprise le gite n'est pas ici
    mais au mt lozère. Encore 450m à monter
    Le gite et les gens qui s'y trouvent sont très sympas
    diner : potage , aligot saucisses locales , salade, creme+ banane
    très bien

    vendredi 13 juin 2008

    mt lozère-pont de monvert 12km pour tout le monde 28 pour moi!!!!!!
    départ à 7h 15 après un copieux petdej
    J'arrive au mt Finiels à 1700m (point culminant de la lozère) dans les nuages , le froid et le vent
    visibilité très réduite alors je perd la trace. En descendant les nuages sont moins denses et j'aperçois un draille en bas, je sais etre dans la mauvaise direction mais je me dit que je vais contourner et retrouver le sud . Grosse erreur je fais toujours de l'ouest, là je reviens sur mes pas décidé à reprendre au point de départ de l'erreur. En cours de route je me dit que c'est idiot de faire tant de chemin et prend la décision de rejoindre le sud à la boussole et je franchis le massif . Là je trouve la bonne draille cote sud mais ~ 3km à droite. Je marche donc vers la gauche et au bout d'1h de marche, je retrouve la trace du GR (ouf!!!)
    Descente vers le pont de montvert via Finiels, longue mais facile.
    En chemin j'ai doublé calamity jane et marcel je lui dit que c'est bizarre qu'elle soit devant moi alors qu'elle était derriere et que marcel ne marche qu'à 3,5km/h
    Elle m' avoue qu'elle a ete chercher son véhicule et sauté un bout de chemin
    Je m'installe à l'hotel des sources du Tarn il n'y a personne mais les clés sont sur le comptoir, tranquille
    Ce soir très bon repas: potage d'oseille avec de la creme
    roulé de saucisses locales aux herbes + salade
    filets de truite et grattin de courgettes
    gateau local et creme anglaise

    Samedi 14 juin 2008

    pont de montvert- st julien d'arpaon 35 km
    Départ 7h15 tout de suite une bonne montée réchauffe bien
    Un peu de ligne de crete et je redescend de l'autre coté de la foret
    Au col de la planette à G 1400m vres le col du sapet 1110m
    Vers midi je retrouve marcel et sa maitresse, elle me dit avoir campé dans la foret. Après un petit en cas je continue sur cette ligne de crete d'ou la vue est magnifique
    A un endroit je prend la variante GR68 qui reste dans les hauts, je n'ai pas envie de descendre vers Cocurès et Bédouès
    Descente sur Florac assez cassante, je traverse le bourg en espérant trouver un opticien j'ai cassé mes lunettes ce matin, manque de bol : fermeture exceptionnelle
    Après Florac le chemin emprunte le tracé de l'ancienne voie de chemin de fer en suivant la Mimente. Ce que j'ai vu ce matin d'en haut je le voie d'en bas
    J'arrive au gite , le mr sympa me dit qu'il va essayer de reparer mes lunettes ça tient la soirée
    bon diner : assiette de charcuteries locales et maison (je ne peux m'empecher d'en prendre)
    lazagnes à volonté
    fromage
    gateau au chocolat et un autre genre baba au rhum
    très bien

    Dimanche 15 JUIN 2008

    st julien d'arpaon - pont de burgen 33 km
    en partant, le patron me dit de ne pas prendre la voie normale et m'indique un raccourci évidemment je l'écoute et me voila parti vers le col du sapet après ~ 400m de montée je fais 1/2 tour et retourne prendre le chemin normal bénéfice = 400m+ et - pour rien + 4km
    J'arrive tranquille à la gare de Cassagnas
    Longue montée dans la foret ou des coupes de bois ont ete faites depuis peu donc les traces ne sont pas évidentes mais fait exceptionnel je ne me perd pas
    En haut la vue est très belle sur la barre des cévennes et le mt aigual
    Arrivé au col de la pierre plantée puis la serre de la can et st germain de calberte vraiment magnifique
    descente jusqu'au pont de burgen un peu à l'écart du chemin . C'est un gite un peu sommaire au milieu d'anglais et de hollandais. La douche est froide je le dis à la proprio elle se rappelle qu'elle a oublié de mettre une autre bouteille de gaz (c'est vivifiant)
    Avec joie au repas il y a une bande de français lorrains et lyonnais
    au menu: quenelles et sauce aux girolles de la foret
    boeuf en sauce et pates
    fromage blanc et fraises

    Lundi 16 juin 2008

    pont de burgen-st jean du gard 24km

    départ 6h30 peut etre un jour je ferais attention
    Je pars d'un bon pas et au bout d'un moment je rencontre la patronne du gite avec 2 anes qui me demande ou je vais.
    Elle rigole un grand coup? je n'ai pas regarder le topo et je pars vers Miallet
    Demi tour , je l'aide à faire avancer les anes + vite enfin 4km en rab
    Il se met à pleuvoir des cordes, pour la 1ere fois je met la cape et je décide vu le temps bouché de ne pas monter deans les hauts mais de suivre la rivière jusqu'à st jean du gard
    A 11h45 je suis arrivé et cherche un opticien , il est transferré à Anduze
    A 13h bus pour Alès, 14h34 train pour Langogne , bus pour le Puy , 1 h d'attente et bus pour Monastier
    voila c'est fini je vais pouvoir faire réparer mes lunettes
     














    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique