• camino del norte carnet de route suite

    Dimanche 22/3/09   4ème jour

    Ispaster-Ajangiz (kanpantxu)  20km 4h30

    Petdej servi à 7h30 je pars finalement à 8h15, la dame n'en finissait pas de discuter. Tout de suite la route monte sévèrement et je retrouve la route de Grenika. C'est sympa ça fait des tours et des contours dans la foret de pins et d'eucalyptus, ça sent bon mais il fait froid ce matin la campagne était toute blanche. A Zelaetia une petite route coupe un peu, la circulation est interdite mais à pied !!!! un cycliste s'engage en meme temps que moi, il a du avoir peur, plus loin c'est effondré et il allait vite.
    Je descend tranquillement pour arriver à Kortezubi, d'après ma carte je ne dois pas etre loin.Il y a un déviation de Grenika toute récente que j'ai empruntée. Je demande mon chemin à une dame. Je suis à coté mais personne ne connait. Un mr croit connaitre et m'envoie dans une fausse direction. Là, je m'arrete et tel, la dame me dit que je suis trop loin et son mari propose de venir me chercher en voiture.Comme mes pieds sont bien abimés je suis heureux de l'aubaine.
    La dame de la casa rurale est infirmière regarde mes pieds et me soigne.
    décidément les semelles ne sont pas faites pour les longues marches.
    C'est la 1ère fois que j'ai des ampoules aussi importantes et ça fait mal, c'est pour ça que l'étape
    d'aujourd'hui est courte.
                      
                           route défoncée à Zelaetia

    Lundi 23 mars 2009  5ème jour

     Ajangiz - Portugalete (port de Bilbao)   43km 8h15

    Comme d'habitude bon petdej et bons soins pour les ampoules direction de Mungia, je passe à Ugarte ensuite je tourne à gauche vers Andra-mari et Morga . Grosse montée. Après le route descend doucement jusqu'à Larrabetzu en passant par Goikoelexalde.
    La route suit alors une vallée succession de villages et ça devient une vaste zone industrielle. Il y avait un hébergement à Asua mais complet. Je passe devant le cimetière de Bilbao très monumental.
    Viennent les difficultés avec les noeuds d'autoroute. Je franchis tout ça sans trop de problèmes et arrive au pont transbordeur c'est très original. Je passe avec une navette sans attendre le pont (0,30 ct)
    Je suis de l'autre coté et la pension tout près est fermée. Je suis crevé et mes pieds font mal. Il y a là un grand hotel j'y vais et 90€ la nuit !!!! tant pis
    Comme j'ai fait 3 étapes du guide ça relativise et amorti le cout. C'est cher et il n'y a meme pas de chaine française à la télé. Je m'installe, prend ma douche et vais me coucher de bonne heure. Je redoutai cette traversée de Bilbao j'avais raison.

    casa rurale d'Ajangiz                                                               En haut de la cote


       cimetière de Bilbao                                                       pont transbordeur de Portugalete
                                                  
                                                        port de Bilbao


    Mardi 24 mars 2009   6ème jour

      Portugalete - Castro-urdialès  31 km  7h

    Départ à 7h30 vu le prix de la chambre je fais l'impasse sur le petdej, dans la ville une panederia est ouverte, j'achète de quoi manger. Pour quitter la ville un vrai cauchemar, il y a des travaux partout. Enfin une piste cyclable et piétonne jusqu'à La arena. Le chemin continue le long de la mer dans la falaise très agréable. A Onton je retrouve la route jusqu'à Castro-urdialès. Avant Miono la pluie commence; d'abord un crachin, puis plus forte avec du vent. Un providentiel abri bus me permet de mettre pantalon et cape de pluie.
    J'arrive à destination pour le refuge des pélerins il faut aller à l'office de tourisme, il est 15h ça ouvre à 16. La dame arrive à 16h15 et me dit que l'auberge n'ouvre que vers le 20 avril.
    Je me retrouve dans une pension 30€ pour la chambre.
    Ce soir je commence à me dire que je vais arrèter je me suis trompé de date, j'aurai du partir plus tard

       pont transbordeur au petit matin

     la cote après La Arena                                                         castro-urdialès sous la pluie

    Mercredi   25 mars 2009  6ème jour

     Castro-urdialès - Liendo  30km 7h

    Pas grand'chose à dire de cette étape assez facile. 7h15 le départ pas de petdej ça va + vite. Il faut que j'arrete ce régime je n'ai pas vraiment manger depuis dimanche. Ce matin il fait froid, il y a du soleil mais aussi beaucoup de vent. J'arrive à Cerdigo, le chemin suit la mer jusqu'à Islarès joli village.Je dois rentrer dans les terres jusqu'à Pantarron de Guriezo pour passer le pont. Une cote qui n'en finit pas puis La Magdalena et j'arrive à Liendo à la sortie du village je trouve un restaurant pension je me pause là.
    C'est vraiment bien confortable et pas trop cher, enfin un peu de bonheur.
    voilà c'est décidé j'arrete j'ai téléphoné à Francine elle vient me chercher dimanche

      plazza des toros castro-urdialès                                           la bonne adresse

























  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :